samedi 17 février 2018

Neurosciences*, intelligence artificielle et Saint-Mandé

Les enfants qui naîtront en 2020 après nos élections municipales connaîtront pour une grande majorité d’entre eux les années 2110 (sauf cataclysme mondial bien entendu).


Ils exerceront sans doute durant leur vie professionnelle plusieurs métiers. Mais ils se heurteront dès leur plus jeune âge à l’inadaptation du système éducatif face aux forces du changement venues de Chine et des USA. L’école française et celles des autres pays européens sont au pied du mur. Elles préparent à l’économie… d’hier.

Les méthodes éducatives utilisées actuellement méconnaissent les apports des neurosciences cognitives sur le développement du cerveau des jeunes enfants. C’est sans doute pourquoi l’offre éducative actuelle ne convient ni aux 4-25 ans, ni aux employeurs. Elle pourrait expliquer, pour partie, le taux massif de chômeurs chez les jeunes… Qu’en sera-t-il dans les années à venir ?

Les mutations technologiques qui se profilent vont malheureusement creuser un écart non rattrapable entre les enfants « éduqués » et ceux ne pourront accéder aux nouveaux savoirs.
La piste du revenu universel derrière son masque humaniste voire humanitaire pourrait encore plus « atrophier » les cerveaux (en effondrant la plasticité cérébrale) que les chaînes de télévision privées bas de gamme et la presse de caniveau dont on nous nourrit gratuitement ou quasiment gratuitement.

La guerre des intelligences
Le cerveau humain va dans un premier temps (2020-2040) être en compétition avec l’intelligence artificielle. A cause de cette compétition, des métiers vont être rayés des emplois potentiels. Le cerveau humain n’aura jamais la puissance de calcul des algorithmes en préparation. 

Une classification grossière des métiers exerçables peut aider à le comprendre :
. Métiers intellectuels/intellectuels ;
. Métiers manuels/ manuels ;
. Métiers intellectuels/manuels.
Actuellement, plus de 50% des métiers appartiennent à la première catégorie. En 2030, les métiers de comptables, de programmeurs, d’analystes auront disparu, remplacés par des ordinateurs surpuissants. Un autre exemple plus surprenant : le métier de radiologue en raison de la pertinence des algorithmes capables d’envisager plus de solutions diagnostiques qu’un cerveau éduqué même très expérimenté sera en voie de disparition.

Certains métiers manuels seront remplacés par des robots qui finiront par revenir moins cher qu’une main d’œuvre coûteuse et ne pouvant pas travailler plus de 220 jours par an. En revanche, les métiers de service à la personne survivront car l’intelligence artificielle restera incapable de créer un lien affectif… pour le moment !

Enfin, il est vraisemblable que les métiers mixtes seront peu affectés par cette révolution, certains  artisans, les grands chefs de la restauration, les artistes, les créateurs, les designers … La France a ce potentiel de créativité et cette réputation dans le monde entier.
Cela explique aussi que de nombreux métiers vont disparaître mais fort heureusement d’autres vont apparaître. Ils demanderont créativité et adaptabilité…


Une autre vision
L’école doit encourager cette créativité et l’adaptation au monde de demain. Elle doit se préparer à intégrer l’intelligence artificielle dans sa stratégie éducative. L’apprentissage de l’anglais ou d’une autre langue vernaculaire, le français par exemple avec ses 275 millions de locuteurs**, doit débuter le plus tôt possible.
Ces défis ne relèvent pas seulement de l’école et des professeurs. Cessons de chercher un bouc émissaire. La cité a aussi son rôle à jouer. C’est un défi que ne relèvera pas le Grand Paris (Le deus ex machina actuel)…


Et là, place à une vision créative de nos futurs représentants municipaux que vous élirez en 2020 !


    Le penseur de Rodin à St Dié

*Les neurosciences cognitives sont une branche de la médecine dont l'objet est l'étude du fonctionnement du cerveau et des facultés de cognition, c'est-à-dire les fonctions de raisonnement, de mémorisation, de perception, de motricité ainsi que le langage et les émotions.
**750 millions à l’horizon 2050.


Pour plus d’informations 
1) La guerre des intelligences Dr Laurent Alexandre JC Lattès 20,90 € chez Mots et Motions (St Mandé)
2) Homo Sapiens : une brève histoire de l’humanité Harari Yuval Noah  Albin Michel  24 € chez Mots et Motions (St Mandé)
3) Homo Deus : une brève histoire de l’avenir Harari Yuval Noah  Albin Michel  24 € toujours chez Mots et Motions (St Mandé)
4) Conférences TEDx  à regarder sur la chaine TEDx





















dimanche 28 janvier 2018

Rassemblons-nous

En mai 2017, l’élection d’Emmanuel Macron a « dynamité » le système des partis politiques en France.  Rien ne sera plus désormais comme avant. Au niveau national, le centre et la droite humaniste (Radicaux, Modem, UDI, Nouveau Centre, « juppéistes » et LREM) s’observent.
Pourtant ils partagent les mêmes valeurs:
  • La défense d’une Europe fédérée pour protéger ses citoyens des tensions multipolaires qui agitent le monde;
  • La nécessité d’une politique libérale qui sache récompenser les talents et encourager les plus faibles;
  • La refondation de notre système éducatif adapté aux mutations qui sont en train d’apparaître en ce début de XXIème siècle afin que chacun y trouve sa place et puisse s’y épanouir;
  • Les nécessaires évolutions de notre système de santé, de l’habitat, de notre défense et de notre politique environnementale;
  • Enfin, la reconnaissance d’une laïcité ouverte à toutes les spiritualités dans un strict respect de la légalité.
Dans les mois qui viennent, se profilent les élections européennes puis très vite les élections locales. Faire cause commune devient une nécessité pour transformer la France !

A Saint-Mandé après des années de gouvernance fade, la droite « droitière » n’a plus de projets à mettre en avant si ce n’est une gestion comptable d’ailleurs peu performante.
Regrouper toutes les bonnes volontés et les différentes composantes du centre, de la droite humaniste et de la République en Marche pour construire un projet d’adaptation de notre ville au XXIème siècle n’est pas qu’une volonté mais là encore une nécessité !
Vincennes a fait sa mue. A nous de faire la nôtre avec nos spécificités. C’est le but de cette plate-forme : Réfléchir et discuter des nécessaires mutations ! Avec un blog ouvert à tous…
Jean-Patrick BENIGNI
Mouvement Démocrate de Saint-Mandé